Les yeux dans le noir

Les yeux dans le noir
D’un café tassé
J’ imagine un’e mare
Méditerranée.
La brume divine
Et caféinée
S’échappe et dessine
Un joli voilier ! (Woua !)

Je zoom’e sur le pont :

C’est moi le capitaine, bon !
Et tous mes amis sont sur le pont
Mad’emoiselle est dans ma cabine
Et ça sent bon dans les cuisines…

Les yeux dans le noir
D’un café tassé
J’imagine une mare
Méditerranée.
La brume divine
Et caféinée
S’échapp’e et j’e devine
Un’e bouche et un nez !

C’était mon reflet…

Le reflet d’un imbécil’e né
Qui sabord’e ses rêv’es de croisière
En jouant à “tobogganer”
Du sucr’e le long de sa cuillère… Plouf !

Les yeux dans le noir
D’un café tassé
Je vais être en r’etard
Pour aller bosser.