Le comité des fêtes

Mesdames et messieurs, avant le moment tant attendu, on m’a chargé de vous parler du calendrier des festivités coordonnées…par le Comité des Fêtes.
Oui… Monsieur le conseiller municipal… hum !… On me fait signe qu’il faut pas que chouaille trop long à cause de la Sacème – parce que faut vous dire que la Sacème, on paie, on paie, on paie, on paie ! Ca nous mange tout le bénéfice ! –
Cette année, plutôt qu’un discours traditionnel, je vous ai préparé un discours en chansons. Pour mettre de l’entrain !
Le refrain de Patrick Sébastien, je l’ai écrit moi-même pour pas payer la Sacème  -parce que la Sacème, on paie, on paie, on paie… (Déjà dit !).
Enfin, j’ai composé que ça  et il faudra que ça fasse toute la soirée.
Orchestre, la note…
– (BLIIIINNNG ! Bling, bloung…)
–    C’est laquelle ?
–    La blonde !
–    … de note ?!!
–    Ah ! La ! (bing)

Le comité des fêtes
A monté sa buvette
Sous son marabout neuf
Qui est plein comme un oeuf !

Sous ce marabout qui se loue
– je mets de la poésie partout –
Dans l’ baquet vert flott’nt des glaçons
Que titaniquent les boissons ! (merci)
Vous l’attendez tous mais patience ;
Je vous demande un peu d’ silence ;
Elles sont là, elles sont prêtes…
Un p’tit refrain avant la fête…

Mais auparavant,  la suite du calendrier…

Mesdames et messieurs, calmez-vous !
Le 10 : le coq-au-vin du sou,
le 11 : l’escargot de la paroisse,
le 17 : rien. Pour que ça passe.
Enfin, en plein air si beau temps,
– Du calme ! On va prendr’ du retard… –
Le Boudin organisé par
L’Amicale des Donneurs de Sang.

Mais avant d’ procéder – dé-dé (- Dédé à la sono !)
A l’élection d’e l’année – né-né (- Néné à la buvette !)
Miss(e) PATEE DU FLEURISSEMENT
Voici sous vos applaudiss’ments,
La marraine de la soirée :
Miss(e) SAUCISSE à Laiz (dans l’Ain) !
Pour parrainer Miss(e) PATEE
On l’accueille avec ce refrain :

Calmez-vous, calmez-vous, du calme !
J’ai fini avec le programme.
Je remercie comme il se doit
Le conseiller membre de droit,
A qui je ne donne pas la parole
Car il faut pas que chouaill’e  trop long.
Et comme on dit dans l’e music-hall :
AND NOW  ZE SHOW MUST GO ON !!!

Ce refrain, Patrick Sébastien,
–  Parol’s et musique de moi-même, –
Il peut pas m’ le piquer, bin tiens !
J’ l’ai déposé… à la sacème….

Paroles et musique : Dominique Prevel.