La java des calendriers (version intégrale)

Ah,  tous ces gens, bon-sang d’bon-sang, qu’on a vu quelque part…
Mais où, dans quelle vie – Mamama mia ! – dans quel plumard ?
J’ai beaucoup voyagé de Pointe à Pitre jusqu’à Mayotte
Dans l’autobus peut-être… Mais non, j’y suis ! C’est dans mon chiotte !
Vous êtes en photo sur l’calendrier,

Le calendrier des pompiers !
Le plus beau de tous les calendriers,

C’est celui des sapeurs pompiers !

Des calendars, il y en a autant que de chatons
En photo sur l’calendrier des postes, en vrac citons :
Celui de la Croix rouge, des scouts et des camions poubelles,
De la paroisse avec des citations de Paul Claudel.
Mais la merveille vermeille qui pète à chier,

C’est l’calendrier des pompiers !
Le plus beau de tous les calendriers,

C’est celui des sapeurs pompiers ! 
(Pompe, Patrice !)

Il y’a celui des routiers avec des camions dessus,
Et il y a celui dans leurs cabines, j’ai vu dessus
Déçu mais sans cédille et pour vous dire, je l’étais pas
Déçu mais des camions, dans mon W.C., il n’y’en a pas !
Mais il y a pieusement cloués

Les bons vœux des sapeurs pompiers.
Le plus beau de tous les calendriers,

C’est celui des sapeurs pompiers ! 
(Pompez messieurs ! Un petit coup de main, mesdames !)

Tout est parfait : les casques, les tuyaux, la grande échelle !
Et la photo du group’, de l’adjudant, tout est nickel !
Son seul défaut, c’est le papier glacé. Quand c’est la dèche,
En cas de pénurie, avouons-le, c’est un peu rêche !

C’est la 8e merveille du monde entier :
Le calendrier des pompiers !
Le plus beau de tous les calendriers,

C’est celui des sapeurs pompiers !

Cette merveille vermeille qui pète à chier…
C’est l’ calendrier des pompiers !

Le plus beau de tous les calendriers,
C’est celui des sapeurs pompiers !

C’est la 8e merveille du monde entier…

 

 

Paroles : Dominique Prevel
Musique : Patrice Jania