La châtelaine

Ell’ susurrait une bossa
En bas de laine
La châtelaine
L’avait comme un string dans la voix
La châtelaine
En bas de laine.

Toute nue sous ses vêtements
Pas de plage ni baie de Rio.
Elle ondulait discrètement
Dans la grand’ salle du château.
Dehors, il neigeait du bonheur,
L’ ciel avait percé l’édredon.
Dedans, les flammes sans pudeur
S’enlaçaient en colimaçon.

Ell’ susurrait une bossa
En bas de laine
La châtelaine
L’avait comme un string dans la voix
La châtelaine
En bas de laine.

Toute nue sous ses beaux atours
Ni carnaval, ni défilé.
Ell’ dod’linait à contre-jour
Devant les flammes excitées.
Et  dehors un grand ciel de lit
Mit des voil’s à son baldaquin.
Un coquin alluma la nuit
Quand les flamm’s se braisèr’nt enfin.
C’est alors que cette diva
Me vit et dit en roulant son bas :
« Monsieur veuillez ôter votr’ cul
De mon coffre rempli d’écus »

Puis, après un claqu’ment de doigts,
Je fus mis dans
Son bas de laine… et
Défénestré à la coda
Tel Buridan
Plouf ! Dans la Seine !
Tel Buridan
Plouf ! Dans la Seine !

Paroles : Dominique Prevel
Musique : Patrice Jania