La machine à laver la vaisselle

D’epuis qu’on a la machine
à laver la vaisselle,
ma mèr’e, ma frangine
ne parlent plus entre elles !

Le progrès min’e de rien est un fameux stratège :
il ôte en quelque sorte aux femm’es un privilège
sous l’e couvert pervers de “libéralisation”
il leur supprime en fait le droit de réunion !
L’e progrès et ses machines
est l’œuvr’e de misogyne :
il crée pour foutre à l’eau
de probables complots… De fait…

D’epuis qu’on a la machine
à laver la vaisselle,
ma mèr’e, ma frangine
ne parlent plus entre elles !

Finis ses exclusifs et féminins instants
Temps, d’éducation quand, par exempl’e, profitant
de l’allégorie de la sauc’e tomat’e rebelle
les mamans abordaient le cycle menstruel !
Comment vont-elles faire ?
Et par quels travers :
les machin’es efficaces
ne laissent plus de traces… De fait…

D’epuis qu’on a la machine
à laver la vaisselle,
ma mèr’e, ma frangine
ne parlent plus entre elles !

Moments privilégiés entre verr’es et assiettes
où les mèr’es conseillaient en amour leur fillette :
ton père est ingénieur mais qu’a-t-il inventé ?!
Des propos que j’allais aussitôt répéter…
C’est pas lui qu’inventa
en guis’e de répression
mais c’est lui qui l’ach’eta
la machine en question…

D’epuis on a la machine
à laver la vaisselle
et ma mèr’e, ma frangine
ne parlent plus entre elles !